Poissons des glaces

Le poisson des glaces (Champsocephalus gunnari) est un poisson néritique semi-pélagique particulièrement adapté aux mers australes, extrêmement froides et riches en oxygène. Il a la particularité de posséder des protéines antigel plasmatiques et d’avoir un sang incolore dépourvu d’hémoglobine.

Champsocephalus gunnari (Poisson des glaces)

Cette espèce que l’on retrouve dans les zones de plateau du secteur atlantique de l’Océan Austral et sur le plateau de Kerguelen dans le secteur Indien est absente de Crozet. Espèce au cycle de vie court d’environ 5 ans avec une ou deux cohortes dominantes qui se concentre en bancs denses, elle est particulièrement sensible à la surexploitation.

Elle été intensément exploitée au chalut de fond dans les années 70 et 80. Des inquiétudes quant aux niveaux d'exploitation dans ces pêcheries, ainsi que la grande variabilité des captures annuelles, en ont entraîné la fermeture au début des années 90. De nos jours, la pêche au poisson des glaces n'est autorisée que dans les deux années suivant une campagne d'évaluation, si la taille du stock est estimée suffisante et doit se faire au chalut pélagique.

Afin d’évaluer la reconstitution du stock de Kerguelen suite à la fermeture de la pêche, le muséum a conduit plusieurs campagnes scientifiques. Utilisées dabs un modèle de rendement généralisé, ces données récoltées ont permis de constater que le stock se reconstruit, passant de quelques milliers de tonnes en 2006 à plus d’une dizaine de milliers en 2017.

Icefish fisheries

Generalised Yield Model

Stock assessment of mackerel icefish (Champsocephalus gunnari) in the vicinity of Kerguelen Islands (Division 58.5.1) after the 2017 Poker Biomass survey.

Romain Sinegre, Guy Duhamel