Données POEPA

Les données qui peuvent être fournies sont collectées dans le cadre du Programme d’Observation Ecosystémique des Pêcheries Australes (POEPA) en partenariat entre le MNHN, Département Adaptations du vivant, Unité de Recherche FRE 2030 BOREA, et le service des pêches des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF, DPQM). Ce programme fait l’objet d’une convention de partenariat relatif à la fourniture et à l’analyse de données statistiques et scientifiques dans le cadre des conventions CCAMLR et APSOI entre le MNHN et la Mission des affaires scientifiques de la Direction des pêches maritimes et de l'aquaculture (DPMA) du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Le MNHN est à l’origine du dispositif d’acquisition de données (protocoles de suivi COPEC et carnets de pêche électroniques[1]) et de la construction et du développement de la base de données halieutiques australes (« PECHEKER ») qu’il alimente et administre depuis 2007. Les membres de l'équipe POEPA forment les contrôleurs des pêches, développent et fournissent les outils d’acquisition et gèrent le stockage des données dans la base de données « PECHEKER ».

Les données conservées par le MNHN peuvent faire l'objet de demande ponctuelle pour des études scientifiques ou pour des besoins d'expertise. L'instruction et la validation des demandes dépendent de l'intérêt scientifique de l'étude et de sa faisabilité.

L'équipe du MNHN évalue la recevabilité des demandes et peut prendre avis auprès de la DPMA ou des TAAF avant d'accepter ou de refuser certaines demandes. En dehors des demandes à caractères obligatoires, l'instruction des demandes et leur acceptation dépend de la disponibilité de l'équipe pour préparer les jeux de données et peut prendre plusieurs semaines.

Avant de remplir le formulaire de demande de données, les demandeurs doivent prendre connaissance et accepter les conditions d'utilisation des données.

[1] En cours d’accréditation par la CCAMLR Observer Training Program Accreditation Scheme (COTPAS)