Campagne ANYO-MARU 22 (1996-1997)

Les Terres australes et Antarctiques Françaises furent approchées par le Japon pour envisager une campagne de pêche expérimentale à la palangre de fond visant la légine australe autour des îles Kerguelen.  Après accord de principe obtenu avec les ministères concernés, Le MNHN (G. Duhamel) conçut un protocole pour suivre le déroulement de cette campagne devant balayer toute la zone profonde. Les instituts scientifiques et techniques impliqués furent l’Institut national de recherche des pêches hauturières de Shimizu (Japon), l’Agence des pêches du Japon et le MNHN. Le palangrier ANYO MARU 22 (capitaine Y. Abe) d’Anyo fisheries (de l’Association des Palangriers et Seineurs du Pacifique Nord) réalisa cette campagne du 11/02 au 15/04/1996. P. Pruvost (MNHN) et un professionnel de la pêche représentant des armements français, P. Bletterie, participèrent à cette campagne. Les limites imposées bathymétriques étaient comprises entre 300 et 2000m de profondeur, le mode de pêche était une palangre de type japonaise boëttée à l’encornet manuellement (160 unités de 100 m  - unité = hatchi - comportant  chacune 45 avançons). Un total de 145 palangres furent menées et analysées par l’équipe scientifique. Le travail classique d’observations biologiques et statistiques a été réalisé au cours de cette campagne. Les données ont été intégrées dans la base de données PECHEKER. Une réunion de bilan de cette campagne s’est tenue au japon (Tokyo, Shimizu) du 23/06 au 1/07/1996.

Cette expérience de pêche expérimentale franco-japonaise s’est étendue à Crozet fin 1996 selon les mêmes principes et avec le même palangrier. Ainsi du 4/12/1996 au 20/04/1997 une campagne à la palangre a permis de réaliser quelques 220 poses de palangres dans un contexte tendu d’envahissement de la zone de Crozet par la pêche illégale. Les personnels français chargés de réaliser les protocoles scientifiques à bord furent J. Maison et JM LePetitcorps (TAAF). Les données ont aussi été intégrées dans la base de données PECHEKER